Zoom sur le protecteur de chaleur



Le protecteur de chaleur ou thermoprotecteur est un réel must-have, que l’on utilise des appareils chauffants tous les jours ou ponctuellement. Véritable bouclier anti-chaleur, il protège efficacement votre fibre capillaire des hautes températures. Cette dernière sera moins fragilisée, moins cassante et donc moins abimée par l’utilisation du sèche-cheveux, du lisseur ou encore du fer à boucler et à friser. Si ces appareils font partie de votre routine quotidienne, voici quelques tips afin de limiter les dégâts sur vos cheveux !

- Évitez les textures crèmes ou laits si vous avez les cheveux fins. En effet, elles sont plus compliquées à répartir sur la chevelure et ont tendance à former des blocs de cheveux.


- Optez plutôt pour les textures types sérums. Mieux encore, les sprays ! Ces derniers diffusent le produit de manière uniforme et sont plus simples d’utilisation.


- Cela peut paraître évident mais… Ne vous lissez pas les cheveux tous les jours ! Même avec un protecteur de chaleur efficace, vous finirez par vous cramer les cheveux. Dans l’idéal, une fois par mois ou toutes les deux semaines, c’est largement suffisant. On autorise une fois par semaine grand maximum pour les plus bornées. Bien que cela coule de source, le soin thermoprotecteur n’est pas un soin miraculeux ! Ce n’est qu’en réduisant l’usage des appareils chauffants que vous éviterez d’abîmer vos cheveux définitivement. Oui, c’est dur à entendre, mais prendre soin de ses cheveux passe aussi par les accepter tels qu’ils sont au naturel…


- Ne négligez pas l’utilisation du conditionner. Et oui, le protecteur de chaleur ne se suffit pas à lui-même ! Vous devez impérativement laver vos cheveux correctement et en profondeur car vous pourriez avoir du heat damage. Ces dommages causés par la chaleur dus à l’utilisation des accessoires à haute température sont irréversibles car ils changent définitivement la structure de vos cheveux.


- On règle la température ! Plus le fer est chaud, plus il fragilise la fibre capillaire. C’est logique, mais on a parfois tendance à l’oublier. Par ailleurs, un ou deux passages suffisent pour que les cheveux prennent la forme désirée.


Besoin de plus de détails ? C’est parti ! Pour trouver la température qui sera efficace dès le premier passage de vos plaques, sachez que les conseils ci-dessous correspondent à toutes les textures de cheveux. En effet, qu’il soit lisse, crépu ou bouclé, c’est uniquement votre type de cheveux et son état de sensibilisation qui vont nous aider à connaître la température qui lui sera adapté :


Les cheveux fins devront se contenter de régler leurs appareils chauffants entre 120 et 150 degrés. Plus sensibles, ils se fragilisent forcément plus rapidement et doivent donc absolument éviter les hautes températures.


Les cheveux dits « normaux », c’est-à-dire ni trop fins, ni trop épais, peuvent supporter une chaleur moyenne, entre 150 et 180 degrés.

Les cheveux épais et denses sont beaucoup plus résistants et peuvent endurer des températures allant de 180 à 210 degrés. Sachez qu’en général , les coiffures tiennent plus longtemps avec ce type de cheveux.


Au cours d’un traitement chimique tels que les lissages brésiliens ou les soins thermo-actifs, la fixation dépendra de la chaleur qui sera donc forcément élevée. Ces techniques nécessitent des températures proches des 230º.


Attention ! En plus de prendre soin de vos outils chauffants, n’oubliez pas que ces derniers ne sont pas éternels. Dès que vous les sentez vétustes, c’est direction poubelle ! De plus, il est inutile de conserver vos sèches-cheveux et fers à lisser plus de cinq ans.


Une fois tout cela en tête, sachez que par précaution, il est préférable de toujours commencer par la température la plus basse correspondant à votre catégorie. Augmentez au fur et à mesure, mais uniquement si c’est nécessaire. Essayez d’avoir des gestes précis pour réaliser un passage lent et homogène. Cela va permettre à la chaleur de se répartir de manière uniforme. Vous pouvez vous permettre un second passage au moment des finitions, plus rapide cette fois-ci.


Parenthèse fermée et bien que beaucoup de bichettes l’ignorent, sachez que votre protecteur de chaleur peut également servir de protection UV. Si vous comptez vous exposer au soleil, il peut se révéler très efficace, au même titre qu’une crème solaire ! Et oui, il n’y a pas que votre peau qui a besoin d’être protégée ! Vos cheveux constamment exposés peuvent contracter des brûlures qui les rendront déshydratés, secs et cassants. Il existe aussi des leave-in possédant des protecteurs UV intégrés. Je valide par exemple totalement le So Versatile de Tatiana B ou encore le leave-in Affirm Moisture d’Avlon.


Petit bonus, vous trouverez ci-dessous quelques marques que j’utilise pour protéger mes cheveux ainsi que ceux de mes bichettes. Des valeurs sûres à ajouter dans vos paniers et vos routines !


Laminate Spray par @avlon_fr


Thermal Wonder par @keracareuk


Serum Young Again par @kevin.murphyfr


Lavender Balm par @lessismorenews


Spray Protecteur Bodyguard par @GHD


myhairlub par @guytang_mydentity


Pour info, le protecteur de chaleur sous forme de soin s’applique sur cheveux humides, juste avant de commencer à utiliser son sèche-cheveux. Les sprays et sérums eux, s’utilisent sur cheveux secs avant l’usage de son lisseur ou fer à boucler. Pas besoin d’une quantité immense pour faire effet ! Il faudra cependant bien le repartir sur toute sa chevelure pour qu’il soit vraiment efficace. Besoin de détails ou conseils supplémentaires ? N’hésitez pas à prendre rendez-vous pour un coaching personnalisé juste ici.



121 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout