Tout savoir sur le Silkpress



Accessible sur rendez-vous via mon forfait Brushing Bae, la méthode silk-press permet de lisser tous les types de cheveux, sans utiliser de produits agressifs. Exit le défrisage ! Le lissage silk-press, souvent comparé à tort au lissage brésilien va venir lisser vos cheveux sans défrisant chimique. En effet, le but ici est d’obtenir l’effet désiré sans assécher, abîmer ou brûler la fibre capillaire. Belle promesse non ? Mais alors, comment ça fonctionne ?


Tout d’abord, cette technique nécessite des produits capillaires professionnels avec certains contenant les fameux silicones ( et dérivés) que vous redoutez tous , un fer à lisser de qualité professionnelle avec des plaques en céramique et une volontaire qui souhaite avoir les cheveux lisses. Pourquoi du silicone ? Souvent diabolisé, il va ici permettre de gainer le cheveu, le rendant plus facile à manipuler mais surtout plus brillant à l’issu du processus. Remplissant le rôle de film protecteur pour protéger la fibre capillaire des très hautes température, il ne pourra pas modifier la structure naturelle de vos cheveux, donc pas de panique ! Vos cheveux retrouveront leur texture naturelle par la suite.


La théorie validée, passons maintenant à la pratique. Un lissage silk-press nécessite trois grandes étapes. On va d’abord commencer par se laver les cheveux avec un shampoing clarifiant. Cette détox capillaire est indispensable car elle permet de purifier votre cuir chevelu de toutes les impuretés qui s’y sont accumulées. Si vous ressentez le besoin de faire deux shampoings ou que cela fait partie de votre routine, on utilisera un shampoing spécifique pour éviter d’agresser vos cheveux. Ce n’est pas l’effet recherché !


On va ensuite venir appliquer un masque hydratant, nourrissant ou encore protéiné .(Oui, toujours avec des silicones). Etape suivante ? On rince bien ses cheveux à l’eau froide, n’en déplaise aux frileuses. Cela va permettre de bien refermer les écailles mais surtout de garantir l’effet brillant et soyeux que l’on cherche à avoir.


L’étape suivante va consister à appliquer sur vos cheveux propres un soin thermo-protecteur afin de les protéger de la chaleur et des hautes températures du lisseur. C’est une étape non négociable car on ne connaît que trop bien les conséquences du heat damage… Pour info, lors d’un Brushing Bae, l’étape du démêlage permet aussi de revoir les bases : on commence toujours par les pointes avant de remonter jusqu’aux racines. On pourra ensuite commencer à sécher mèche par mèche vos cheveux à l’aide d’un séchoir et d’une brosse adaptée. C’est une étape assez longue et fastidieuse car il faudra sécher chaque section séparément et avec soin.


Dernière étape, on passe enfin au lissage ! Comme lors du séchage, il faudra s’y prendre mèche par mèche, de la racine aux pointes. Pas de gestes inutiles ! Un seul passage par mèche suffira amplement ici. Ensuite… Il ne reste plus qu’à s’admirer dans le miroir !


On me questionne souvent à propos de la durée de vie d’un silk-press. Mais il est en réalité difficile de répondre à cette question. Si certaines personnes arrivent à garder leur silk-press près d’un mois entier, d’autres n’arrivent plus à le conserver au bout de quelques jours. En moyenne, on va pouvoir profiter de son lissage pendant environ une à deux semaines. Bien que je n’ai pas encore les pouvoirs magiques qui peuvent rendre un silk-press permanent, je peux cependant vous donner quelques astuces pour garder vos cheveux lisses le plus longtemps possible.



Une fois le lissage terminé, réalisez 4 sections (ou moins pour éviter qu'elles ne prennent un mauvais pli) de bantu knots. Ces petites torsades enroulées sur elles-mêmes ont une forme de choux et vont permettre une meilleure tenue de votre silk-press. Attention ! Il faut faire en sorte que vos racines soient bien plaquées, au risque qu’elles gonflent le cas échéant. Une fois les knots terminés, on va pouvoir les fixer avec des épingles ou des pinces pour cheveux. Vous pouvez également porter un foulard en satin ou un durag la nuit ou lorsque vous êtes chez vous pour préserver votre lissage. Appliquer un filet de laque pour figer le mouvement de votre coiffure est aussi une bonne solution. Enfin, votre allié secret sera le sérum ! Ce dernier pourra protéger vos cheveux des frottements, notamment pendant le coiffage.


Malgré tous ces conseils, on me demande régulièrement pourquoi le lissage ne tient toujours pas. Cette question qui revient énormément dans mes DM possède plusieurs réponses. Avant tout, j’aimerais rappeler que si vos cheveux retrouvent leur texture naturelle… C’est plutôt bon signe ! En réalité, cela signifie que votre chevelure n’a pas subit un trop gros choc lors du silk-press et donc qu’elle n’est pas fragilisée. Néanmoins, d’autres paramètres entrent en compte dans la tenue d’un lissage. Lorsqu’un cheveu n’a pas l’habitude d’être lissé, il peut se rebeller et avoir tendance à vouloir retrouver à tout prix son état naturel. Si cela peut arriver lors des premiers lissages, ça n’arrive généralement plus que très rarement ensuite. On appelle cela le heat training. Forcément, plus vous allez brusher, plus les lissages tiendront dans le temps ! Votre fibre capillaire va s’habituer progressivement à être détendue et à se maintenir sous cette forme, sans pour autant causer de heat damage. C’est la grande différence avec les autres lissages : le silk-press, associé au heat training, va vous permettre de profiter pleinement de la versatilité de vos cheveux sans les retombées négatives ! Bien évidemment, cela n’empêche pas qu’il reste obligatoire de les protéger de la chaleur avec un produit thermo-protecteur.



La préparation du cheveu est également importante et c’est pour cela que lors d’un Brushing Bae, j’applique toujours un soin destiné à préparer le cheveu à être travaillé. Ce soin qui va venir apporter de l’hydratation ainsi que tous les apports nutritifs dont le cheveu a besoin pour être en bonne santé est un élément clef du processus. La brillance, la souplesse et la durée du silk-press pourront donc varier en fonction du soin appliqué et c’est pour cela que je m’attache à utiliser sur mes bichettes des produits choisis avec amour et professionnalisme. En réservant un Brushing Bae, vous m’accordez une confiance qui m’est très chère. En retour, vous savez que vous faites le choix d’une maîtrise totale de la technique et des outils. En effet, le silk-press est complexe et si votre coiffeur travaille mal votre chevelure (du blow-out aux finitions), votre lissage gonflera très vite.


Enfin, d’autres facteurs peuvent être responsables de la mauvaise tenue d’un silk-press : des pointes en mauvais état et pas suffisamment coupées, l’humidité ambiante ou encore une transpiration excessive au niveau du cuir chevelu. Pour les sportives, attachez bien vos cheveux avant l’effort et n’hésitez pas à porter un foulard ou un durag (oui je force) pour les maintenir en place. Cela évitera aussi à vos cheveux de gonfler au contact de la transpiration.


Vous voilà désormais incollables sur le silk-press ! Pour l’essayer, vous pouvez prendre rendez-vous pour un Brushing Bae juste ici.

116 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout